Site de la Médiathèque municipale d'Obernai

New York, 3 novembre 1954. Dans quelques jours, le centre d'immigration d'Ellis Island va fermer. John Mitchell, son directeur, resté seul dans ce lieu déserté, remonte le cours de sa vie en écrivant dans un journal les souvenirs qui le hantent...

...Liz, l'épouse aimée, et Nella, l'immigrante sarde porteuse d'un très étrange passé.

 

Un moment de vérité où il fait l'expérience de ses défaillances et se sent coupable à la suite d'événements tragiques.

Même s'il sait que l'homme n'est pas maître de son destin, il tente d'en saisir le sens jusqu'au vertige.

 

À travers ce récit résonne une histoire d'exil, de transgression, de passion amoureuse, et de complexité d'un homme face à ses choix les plus terribles.

 

Ce roman de Gaëlle Josse, mêlant documentation et fiction est écrit à la première personne du singulier pour positionner le lecteur au plus près des émotions, des pensées, des hésitations voire de la culpabilité.

 

Auteur(s) Josse, Gaëlle (Auteur)
Titre(s) [Le] Dernier gardien d'Ellis Island / Gaëlle Josse.
Editeur(s) Lausanne (Suisse) : Noir sur blanc, DL 2014 (impr. en France).
Collection(s) (Notabilia).
Résumé New York, novembre, 1954. Alors que le centre d'Ellis Island, passage obligé pour les immigrants européens arrivant à New York depuis 1892, s'apprête à fermer, John Mitchell, son directeur, resté seul dans ce lieu désert, commence la rédaction de son journal. Les souvenirs de sa vie sont marqués par deux femmes, Liz, son épouse, et Nella, une immigrante sarde au passé étrange.
Sujet(s) Littérature française
Roman français

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.